Doit-on avoir une dent contre la petite souris ?

Boite à dents de lait

Tradition fortement ancrée en Europe, la petite souris des dents de lait trouve ses origines dans un compte français du XVIIe siècle. Une histoire fantastique qui a donné naissance à une interprétation sympathique destinée aux jeunes enfants lorsqu’ils perdent une dent de lait.

Si vous aussi, votre enfant est à l’âge de perdre ses premières dents, vous allez très certainement endosser le rôle de la petite souris. Nous vous avions déjà conseillé pour prendre soin des dents de votre bébé, maintenant qu’il a grandi, voici nos conseils pour accompagner votre enfant dans cette étape importante de son enfance.

D’où vient le mythe de la petite souris ?

Comme évoqué plus haut, on retrouve les premières traces de la petite souris dans le compte de Madame Aulnoy « La bonne petite souris ». L’histoire d’une reine sauvée de son tyrannique de roi par une fée, qui chaque nuit, se transforme en souris pour grignoter l’intérieur de la bouche du tyran jusqu’à ce que les dents lui en tombent.

Un peu dur n’est-ce pas ? Pas plus que la plupart des comptes avant qu’ils ne soient adaptés pour nos enfants. Dans celui-ci, la petite souris mangeuse de joues, fait place à une petite souris collectionneuse de dents de lait.

Ce personnage fantastique prend une tout autre apparence selon les pays. En Espagne, se sont des anges, en Angleterre il s’agit d’une fée. Dans tous les cas, le principe est le même, l’enfant échange sa dent de lait fraîchement tombée (et toute propre !) contre un présent. En France, il est de coutume que la petite souris des dents de lait laisse une pièce pour remercier l’enfant de lui avoir donné sa dent. Il s’agit souvent d’une pièce de 1 € ou de 2 € pour les plus chanceux !

Comment être une petite souris plus vraie que nature ?

En tant que parent, vous allez vous substituer à la petite souris. Si vous vous demandez comment ne pas éveiller les soupçons de votre enfant et surtout, comment ne pas le réveiller, suivez nos conseils : – Demandez à votre enfant de mettre sa dent de lait dans une enveloppe – Dites à votre enfant de mettre son enveloppe en évidence pour que la petite souris la trouve rapidement – Soyez discret ! (et surtout, ne laissez pas tomber la pièce) – Cachez bien votre butin pour éviter d’être démasqué

Comment dire à son enfant que la petite souris n’existe pas ?

À l’instar du Père-Noël ou du lapin de Pâques, la Petite Souris est un personnage inventé qui stimule l’imaginaire des enfants. C’est tout à fait normal que les enfants y croient et c’est tout à votre honneur de jouer le jeu. Alors, n’ayez pas une dent contre elle, elle fait partie de ces histoires qui marquent l’enfance.

Mais quand devez-vous avouer à votre enfant que la petite souris, c’est vous ? Sachez tout d’abord qu’il n’est pas nécessaire de lui avouer quoi que ce soit. La plupart des enfants commencent à se poser des questions vers l’âge de 6 ans. Si certains mettent plus longtemps que d’autres à s’interroger, rares sont ceux qui à 9 ou 10 ans y croient encore. D’où, l’importance pour vous, parents, de ne pas stresser si cette fois encore, votre enfant dépose sa dent de lait sous son oreiller.

Petite souris : comment répondre aux questions de mon enfant

Beaucoup de parents appréhendent les questions de leur enfant au sujet de la petite souris des dents de lait ou d’un autre personnage mythique cher aux plus jeunes. C’est tout à fait normal, ils ont peur de le décevoir. Et s’il pensait que je lui avais menti ? L’idée que leur enfant puisse perdre confiance en eux les taraude et les effraye.

La plupart des enfants réagissent plutôt bien lorsqu’ils découvrent la vérité. Certains éprouvent même un sentiment de fierté de « savoir ». Ils passent un cap qui les propulse dans l’univers des « grands ».

Pour les parents, le mieux est de répondre honnêtement aux questions de leur enfant. Et s’il leur pose de but en blanc la question si redoutée : « Dis maman, est-ce vrai que c’est toi la petite souris ? », restez zen et demandez-lui simplement : « Et toi que penses-tu vraiment ? ». Laissez-le se faire sa propre réponse. Peut-être souhaitera-t-il croire encore un peu à la petite souris ou alors, peut-être sera-t-il tout simplement prêt à découvrir la vérité.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut